Bienvenue sur notre boutique
Profitez d'une remise de 25% avant qu'il ne soit trop tard !
Jour
Heures
Minutes
Secondes
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Lire et comprendre un tableau électrique

Le tableau électrique, clé de la distribution électrique dans une habitation, joue un rôle central dans la gestion de l’énergie. Situé dans un coffret spécial, il regroupe les dispositifs essentiels tels que les disjoncteurs et les interrupteurs, assurant le contrôle et la sécurité de chaque prise et équipement domestique.

Ce système essentiel repose sur des rangées de rails métalliques conçus pour organiser de manière optimale les composants électriques du logement, garantissant ainsi une connexion fiable au réseau électrique général.

Composition détaillée d’un tableau électrique

Le tableau électrique se présente sous la forme d’un coffret en plastique, abritant les composants vitaux pour la sécurité et la gestion de l’installation électrique d’une maison ou d’un local professionnel.

Zoom sur les composants du tableau électrique

Les composants suivants sont invariablement présents dans chaque tableau électrique, jouant chacun un rôle crucial dans le fonctionnement de l’ensemble :

  • Rails de fixation : éléments de base sur lesquels se fixent tous les autres composants du tableau.
  • Connecteurs verticaux et horizontaux : assurant les connexions nécessaires entre les divers éléments.
  • Disjoncteurs : garantissent la protection du système contre les surcharges et courts-circuits.
  • Interrupteurs différentiels : contribuent à la sécurité en détectant les différences de courant.
  • Borniers de phase et de neutre : points de connexion essentiels pour les circuits.
  • Conducteurs : câbles qui relient les différents composants, assurant la continuité du circuit

Il existe 3 types de disjoncteurs

Il est important de reconnaître trois catégories de disjoncteurs :

  • Le disjoncteur de branchement, qui assure la protection globale de votre installation électrique.
  • Les disjoncteurs divisionnaires, également appelés modulaires, destinés à la protection des circuits électriques spécifiques.
  • Les disjoncteurs différentiels, qui se déclinent en version « disjoncteur de branchement » ou « disjoncteur divisionnaire ».

Le Disjoncteur de Branchement : La protection essentielle de votre installation électrique

Le disjoncteur de branchement, également connu sous le nom de disjoncteur d’abonné ou général, est installé en début de l’installation électrique, juste avant le tableau de distribution. Il joue plusieurs rôles cruciaux, agissant comme un gardien pour toute l’installation électrique de la maison.

Installé dans la gaine technique de logement (GTL) et agissant en premier point de contrôle, ce disjoncteur, aussi appelé disjoncteur d’abonné, gère la connexion avec votre contrat d’électricité. Il a pour missions de :

  • Interrompre l’alimentation électrique en cas de surcharge ou de court-circuit, protégeant ainsi l’installation.
  • Sauvegarder les occupants contre les dangers d’électrisation grâce à sa fonction différentielle, similaire à celle d’un interrupteur différentiel.
  • Réguler la consommation d’énergie dans le logement en accord avec le contrat souscrit auprès de votre fournisseur, via un mécanisme de réglage du calibre.
  • Permettre la coupure manuelle de l’électricité lorsque nécessaire.

Ce disjoncteur est essentiel dans un foyer, mais son action, limitée à une sensibilité de 500 mA, nécessite le support de dispositifs différentiels plus sensibles (30 mA ou même 10 mA dans certains cas) pour une protection optimale des résidents.

En tant que premier maillon de l’installation électrique, le disjoncteur principal possède des caractéristiques uniques. Cependant, il est important de noter que cet équipement est destiné à l’usage professionnel uniquement.

Seul le fournisseur d’énergie est autorisé à effectuer son installation, son réglage et son scellage (processus visant à fixer la puissance maximale autorisée, généralement située entre 15 A et 60 A), ou même à le déplacer.

Ainsi, le disjoncteur de branchement établit la démarcation entre la section de l’installation prise en charge par le fournisseur d’énergie et celle que les électriciens professionnels et les particuliers peuvent gérer (l’installation intérieure).

La partie amont est définie par la norme N FC 14-100 – domaine d’Enedis – alors que la partie aval est conforme à la norme NF C 15-100. Ce point de division est également appelé « point de livraison » (PDL).

Disjoncteur de branchement Legrand
Disjoncteur de branchement (General Elecric)
Disjoncteur de branchement (détails) - Legrand
Disjoncteur de branchement (General Elecric)
Disjoncteur de branchement Schneider Electric
Disjoncteur de branchement (General Elecric)
Disjoncteur de branchement - General Elecric
Disjoncteur de branchement (General Elecric)

Interrupteur Différentiel : Composant clé pour la sécurité électrique domestique

L’interrupteur différentiel est un élément indispensable dans toute installation électrique résidentielle. Ces interrupteurs jouent un rôle crucial dans la prévention des courts-circuits, une des principales causes de dangers électriques dans les habitations.

Un interrupteur différentiel possède une caractéristique clé nommée sensibilité, qui est mesurée en milliampères (mA), avec une valeur courante fixée à 30mA.

Leur fonctionnement repose sur la détection de toute anomalie de courant, comme un déséquilibre entre deux phases ou un défaut entre le fil sous tension et le fil de terre. En cas de telles défaillances, l’interrupteur différentiel active immédiatement un mécanisme d’ouverture, empêchant ainsi tout courant électrique potentiellement dangereux d’entrer dans votre domicile. Cela offre une protection significative contre les risques d’électrocution ou de dommages matériels.

Il est important de souligner que l’interrupteur différentiel ne réagit pas aux pannes de courant mineures, telles que celles causées par les conditions météorologiques, car il ne détecte pas de différence de tension anormale dans ces cas. Sa fonction est spécifiquement de réagir aux déséquilibres dangereux, garantissant ainsi une sécurité électrique accrue pour votre maison.

Les interrupteurs différentiels se classent en plusieurs types, tels que A, AC, et F, chacun étant adapté à des besoins spécifiques au sein d’une installation électrique. Pour faire simple, voici une explication de chaque type :

  • Classe AC : Imaginez que c’est la protection de base qui est capable de surveiller les fuites d’électricité classiques, celles qui suivent un chemin régulier. Cette protection est là surtout pour les maisons où les appareils électriques sont simples et standards.

  • Classe A : La protection est un peu plus spécialisée. Elle s’occupe non seulement des fuites classiques, mais aussi de celles qui sont un peu plus sournoises, celles qui peuvent se faufiler à travers des appareils électroniques modernes, comme les ordinateurs, les lave-linge ou les plaques à induction. C’est comme avoir une protection plus attentive dans des pièces où il y a plus d’appareils électroniques.

  • Classe F : Pensez à cette protection comme à celle qui a un œil sur les gros appareils, comme  votre congélateur, votre lave-vaisselle ou votre véhicule électrique. Ces appareils ont des moteurs qui peuvent parfois créer des fuites d’électricité un peu différentes, et la protection de la classe F est spécialement formée pour les repérer et les arrêter.

En gros, selon où vous êtes dans votre maison et quels appareils vous utilisez, vous aurez besoin d’une protection différente pour veiller à ce que tout soit sûr et sans risque d’électrocution.

Interrupteur différentiel - Hager
Interrupteur différentiel (Hager)
Interrupteur differentiel Legrand
Interrupteur différentiel (Legrand)
Interrupteur differentiel Schneider Electric
Interrupteur différentiel (Schneider Electric)
Interrupteur differentiel Siemens
Interrupteur différentiel (Siemens)

Le Disjoncteur Divisionnaires : Sécurité renforcée pour tableaux électriques

Un disjoncteur divisionnaire, également connu sous le nom de disjoncteur modulaire ou encore disjoncteur magnétothermique, est un équipement de sécurité monté sur le tableau électrique. Il fait partie des éléments modulaires et intervient principalement pour les disjoncteurs situés en début des circuits de l’installation électrique d’une habitation.

Ce dispositif interrompt le courant électrique (uniquement sur une portion de l’installation) en présence d’une anomalie sur un circuit, comme des fuites de courant. En cas de surcharge, de court-circuit ou de problème d’isolation, le disjoncteur se déclenche, c’est-à-dire qu’il désactive le circuit affecté afin de préserver l’intégrité de l’installation et des appareils connectés. Pour remettre le circuit en service, il suffit de réactiver la manette du disjoncteur, à condition que l’incident à l’origine du déclenchement ait été résolu.

Il est crucial d’assurer la protection de chaque circuit de manière individuelle avec un disjoncteur approprié, conformément aux exigences de la norme NF C 15-100. En interrompant automatiquement le courant quand cela s’avère nécessaire, le disjoncteur évite les dommages aux équipements et prévient le risque de surchauffe des câbles.

Disjoncteur divisionnaire - Legrand
Disjoncteur divisionnaire (Legrand)
Disjoncteur divisionnaire - Lexman
Disjoncteur divisionnaire (Lexman)
Disjoncteur divisionnaire - Hager
Disjoncteur divisionnaire (Hager)
Disjoncteur divisionnaire - Schneider Electric
Disjoncteur divisionnaire (Schneider Electric)
Disjoncteur divisionnaire - Debflex
Disjoncteur divisionnaire (Debflex)

Le calibre du disjoncteur divisionnaire

Mesuré en Ampères, la valeur nominale d’un disjoncteur divisionnaire indique la limite théorique à partir de laquelle il s’active pour couper le courant. Sélectionner la valeur de déclenchement adéquate repose sur plusieurs facteurs, dont le type de circuit que le disjoncteur est destiné à sécuriser, les équipements connectés à ce circuit, et le calibre (diamètre) des câbles utilisés, ce qui implique :

Type de circuitCalibre du disjoncteur divisionnaire
(en Ampère)
Section des fils du circuit
(en mm2)
Commande électrique (fils pilotes, sonnette, interphone)2 A – 1 disjoncteur par circuit1,5 mm2
Éclairage10 A – 1 disjoncteur pour 8 points lumineux
Prises16 A – 1 disjoncteur pour 8 prises
20 A – 1 disjoncteur pour 12 prises2,5 mm2
Stores roulants16 A – 1 disjoncteur pour tous les volets1,5 mm2
Radiateur20 A – 1 disjoncteur pour 4500 W de puissance maximum2,5 mm2
Chauffe-eau20 A – 1 disjoncteur par appareil
Lave-vaisselle
Four
Lave-linge
Recharge véhicule
Plaque de cuisson32 A – 1 disjoncteur par appareil6 mm2
Congélateur20 A – 1 disjoncteur par appareil2,5 mm2
Hi-Fi, bureautique16 A – 1 disjoncteur par appareil1,5 mm2

La capacité, exprimée en Ampères, d’un disjoncteur divisionnaire est clairement affichée sur son panneau frontal. Elle se manifeste par un numéro (comme 8, 10, 16, etc.) qui n’est pas suivi de son unité de mesure, précédé d’une lettre majuscule (souvent « C ») signalant le type de courbe caractéristique de fonctionnement du disjoncteur. La capacité nominale d’un disjoncteur, ou son calibre facial, représente un seuil minimal. Grâce à son mécanisme magnéto-thermique, le disjoncteur peut tolérer un excès momentané de la charge maximale sans se déclencher, à condition que cette surcharge se réduise rapidement en accord avec la courbe caractéristique du disjoncteur.

Les disjoncteurs divisionnaires disposent de cinq principales courbes de déclenchement, aussi nommées « courbes de coupure », qui permettent divers niveaux de tolérance à des surcharges temporaires :

  • Courbe Z : Conçue pour les circuits alimentant des équipements informatiques sensibles aux courts-circuits, cette courbe accepte des excès temporaires restreints, allant jusqu’à 2 ou 3 fois la capacité nominale.
  • Courbe B : Adaptée aux appareils de grande taille (tels que les climatiseurs ou les pompes à chaleur), elle autorise des excès temporaires modérés, de 3 à 5 fois la capacité nominale.
  • Courbe C : La plus répandue, destinée à la protection des circuits d’alimentation électrique, des appareils ménagers et des luminaires, permettant des excès temporaires de 5 à 10 fois la capacité nominale.
  • Courbe D : Pour les appareils électriques lourds qui génèrent un fort courant de démarrage, elle autorise des excès temporaires de plus de 10 fois la capacité nominale.
  • Courbe MA : Spécifique à certains disjoncteurs qui ne possèdent pas de protection thermique contre les surcharges et qui protègent principalement contre les courts-circuits pour des équipements professionnels de grande taille.

Récapitulatif

Type de disjoncteurApplicationProtection des biensProtection des personnesCalibre
(en ampère)
Sensibilité différentielle
(en milliampère)
Prix moyen
(en € TTC)
Disjoncteur généralUn disjoncteur général pour toute l’installation✔️✔️De 10 à 90 A500 mA50 à 150 € TTC
Disjoncteur différentielUn disjoncteur pour chaque ligne du tableau✔️✔️De 10 à 63 A30 mA50 à 200 € TTC
Disjoncteur divisionnaireUn disjoncteur pour chaque circuit✔️De 2 à 32 AAucune15 à 150 € TTC

Contacteur Jour/Nuit : Optimisez votre consommation énergétique

Le contacteur jour/nuit est un dispositif ingénieux destiné à ceux dont le contrat d’énergie inclut des tarifs différenciés entre le jour et la nuit. Cet équipement est essentiel pour maximiser les avantages financiers de ces tarifs variables, en ajustant automatiquement l’utilisation de vos appareils électriques en fonction des heures creuses.

Ce système permet de connecter certains équipements électriques de votre maison ou entreprise de manière à ce qu’ils fonctionnent principalement durant les heures tarifées moins chères, généralement la nuit. En conséquence, vous bénéficiez d’une réduction significative de votre facture d’électricité en exploitant les périodes de tarification réduite.

L’installation d’un contacteur jour/nuit est particulièrement avantageuse pour les appareils consommant beaucoup d’énergie, comme les chauffe-eau ou les systèmes de chauffage. En les faisant fonctionner durant les heures où l’électricité est moins coûteuse, vous optimisez leur utilisation tout en réalisant des économies substantielles.

En résumé, le contacteur jour/nuit est une solution intelligente et économique pour ceux qui souhaitent tirer le meilleur parti de leur contrat d’énergie avec tarification différenciée. C’est un investissement judicieux pour la gestion énergétique de votre domicile ou de votre entreprise, offrant à la fois confort et efficacité énergétique.

Contacteur Jour/Nuit - Hager
Contacteur Jour/Nuit (Hager)
Contacteur Jour/Nuit - Legrand
Contacteur Jour/Nuit (Legrand)
Contacteur Jour/Nuit - Eaton
Contacteur Jour/Nuit (Eaton)
Contacteur Jour/Nuit - Siemens
Contacteur Jour/Nuit (Siemens)

Connecteurs Horizontaux: Des connexions simplifiées

Les connecteurs horizontaux, souvent désignés sous le nom de peignes horizontaux, sont des composants clés dans la configuration des panneaux électriques. Leur rôle est de faciliter la connexion de plusieurs appareils ou éléments électriques au sein d’un même panneau, sans interrompre le circuit existant.

Ces connecteurs réalisent une fonction essentielle : ils établissent une liaison directe, ou « font le pont », entre différents composants électriques. Pour cela, ils utilisent des fils de cuivre, connus pour leur excellente conductivité électrique. Cette méthode de connexion assure une distribution de courant uniforme et efficace à travers plusieurs éléments du panneau électrique.

Leur utilisation est particulièrement avantageuse dans les configurations où de nombreux appareils nécessitent une alimentation électrique simultanée et cohérente. Les peignes horizontaux simplifient grandement l’organisation interne des panneaux électriques, permettant une installation plus propre, plus sûre et plus efficace.

En somme, les connecteurs horizontaux sont indispensables pour une gestion optimale des connexions électriques dans les panneaux. Ils offrent une solution pratique et fiable pour connecter plusieurs appareils ou éléments électriques, contribuant ainsi à l’efficacité et à la sécurité des installations électriques.

Connecteurs Verticaux : Essentiels pour les tableaux électriques avec de multiples rangées

Les connecteurs verticaux sont des éléments cruciaux dans les installations de tableaux électriques multi-rangées. Leur fonction principale est d’assurer l’alimentation électrique de chaque rangée de modules, en créant des connexions transversales entre elles. Ces connecteurs sont particulièrement utiles lorsqu’il est nécessaire de relier des unités d’éclairage, des interrupteurs, ou tout autre composant électrique réparti sur plusieurs rangées dans un tableau électrique.

Leur utilisation devient indispensable dans les configurations de tableaux électriques où les composants sont installés sur deux rangées ou plus. En établissant un pont efficace entre ces rangées, les connecteurs verticaux garantissent une distribution homogène et continue de l’électricité à travers l’ensemble du tableau, assurant ainsi le fonctionnement optimal de tous les composants connectés.

En revanche, dans les configurations de tableau électrique à une seule rangée, ces connecteurs verticaux ne sont pas nécessaires. Ils sont spécifiquement conçus pour des installations plus complexes et étendues, où plusieurs rangées de composants doivent être alimentées simultanément.

En conclusion, les connecteurs verticaux jouent un rôle vital dans les installations de tableaux électriques multi-rangées, facilitant une connexion efficace et sécurisée entre les différents composants électriques. Leur présence est essentielle pour assurer une distribution électrique uniforme et fiable dans des configurations de tableau plus complexes.

Optez pour un professionnel pour le branchement de votre tableau électrique

Bien que vous puissiez avoir des connaissances en électricité, il est crucial de confier l’installation et la vérification de votre tableau électrique à un électricien professionnel. L’électricité est un domaine exigeant une expertise précise et une grande prudence pour assurer la sécurité et la conformité de l’installation.

Monter un tableau électrique sans expertise adéquate est risqué. Un schéma de montage précis et adapté à votre maison est l’élément fondamental de tout projet électrique pour une installation électrique sûre et efficace. Même si nos packs d’images facilitent la réalisation de ce schéma, pour l’installation ou la modification d’un tableau électrique, il est préférable de faire vérifier votre travail par un électricien professionnel. Un expert garantit une installation conforme aux normes et maximise la sécurité de votre domicile, offrant la tranquillité d’esprit grâce à ses compétences techniques pour gérer tout risque potentiel.

Retrouvez nos packs d'images

Logo Pictos - Concevez facilement le schéma de votre tableau électrique

Pictogrammes

19,00 
Pictos - Concevez facilement le schéma de votre tableau électrique
Logo Pixampr - Concevez facilement le schéma de votre tableau électrique

Le Pack Pixampr pour réaliser votre schéma de tableau électrique

39,00 
Pixampr - Concevez facilement le schéma de votre tableau électrique
Logo Legrand - Concevez facilement le schéma de votre tableau électrique

Le Pack Legrand pour réaliser votre schéma de tableau électrique

19,00 
Legrand - Concevez facilement le schéma de votre tableau électrique
Select your currency